top of page

La méthode
"Raconte-moi mon histoire"©

Méthode créée par Audrey Mée, kinésithérapeute et kinésiologue, il s'agit d'une approche ludique et concrète. Nous retraçons ensemble l’histoire de l’enfant, depuis les 9 mois avant sa conception à l’aide de peluches et d’objets. Elle permet de libérer les émotions de l’ enfant mais aussi des parents. 

M'ailes - Kinésiologie - Soins énergétiques - Numérologie - Roscoff - Finistère
M'ailes - Kinésiologie - Soins énergétiques - Numérologie - Roscoff - Finistère

Pour qui ?

  • Les femmes enceintes

  • Les bébés

  • Les enfants

  • Les adolescents

Pour quoi ?

TROUBLES

DU SOMMEIL

GESTION

DES ÉMOTIONS

CHOC

ÉMOTIONNEL

DIFFICULTÉS

À SE SÉPARER

REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN/COLIQUES

ÉNURÉSIE / ENCOPRÉSIE

HYPERACTIVITÉ

TROUBLES DU COMPORTEMENT

ALIMENTATION

DIFFICILE

DIFFICULTÉ À PRENDRE

SA PLACE

PERFECTIONNISME

CONFIANCE EN SOI

 *Liste non exhaustive

M'ailes - Kinésiologie - Soins énergétiques - Numérologie - Roscoff - Finistère

Comment se déroule une séance ?

Au début de la séance

Nous échangeons sur la ou les problématique(s) que vous rencontrez. 

Pendant la séance

Je vais poser une soixantaine de questions qui va permettre de retracer l’histoire de l’enfant depuis les 9 mois avant sa conception jusqu’à aujourd’hui.  Chaque étape importante de sa vie sera reformulée à l’enfant à l’aide des peluches et des objets. 

À la fin de la séance

La séance se termine par un court échange et nous notons les phrases que vous aurez à répéter à votre enfant pendant 30 jours afin d’ancrer les changements.

Informations importantes

J’attire votre attention sur le fait que :

 

  • La présence de la mère est indispensable car je vais poser des questions sur la grossesse et c’est généralement elle qui saura y répondre au mieux.

  • Le père ou le 2e parent est aussi le bienvenu, s’il souhaite participer à la séance.

  • .L’adolescent, l’enfant ou le bébé concerné est le seul à venir accompagné de sa maman ou de  ses deux parents.

  • Les frères et sœurs ne peuvent pas assister à la séance afin que toute l’attention soit portée à    l’enfant concerné. Ils ne peuvent pas non plus patienter seuls dans la salle d’attente.

bottom of page